Garand Louis-Isidore (1808-1870) 61 ans

  • Année et lieu de naissance: né le 30 octobre 1808, baptisé le 31 octobre à Louiseville, Québec. Le registre du baptême nous confirme que Louis Garand est bien le fils de Antoine Garand et de Marie-Anne Grimard. Le parrain fut Simon___ et la marraine Josephte Grimard, tante de l’enfant.
  • Année et lieu du décès: décédé accidentellement le 8 juillet 1870, c’est ce que nous révèle le registre du décès. Les funérailles eurent lieu le 11 juillet 1870 et l’inscription fut faite dans le registre de St-Barnabé-Nord. Le registre nous confirme que Louis Garand est mort accidentellement et demeurait à St-Élie, qu’il était âgé d’environ 67 ans ce qui s’avère faux. Célestin Rivard bedeau et Onésime Rivard assistèrent aux funérailles. Le service fut célébré par l’abbé Martel, curé de St-Barnabé-Nord.
  • Nom du père: Antoine Garand (1772-1838)
  • Nom de la mère: Marie-Anne Morand dite Grimard
  • Éducation:
  • Profession:
  • Épouse: Judith Lessard. Louis Garand (1808-1870) épouse Judith Lessard le 22 février 1830 à Louiseville, paroisse St-Ant-de-Padoc, Maskinongé, Québec. Le registre du mariage nous confirme que Louis Garant est le fils majeur d’Antoine Garant et de Marie-Anne Moreau dite Grimard de Louiseville, que Judith Lessard est la fille mineure de Joseph Lessard et de Judith Pelletier aussi de Louiseville. Antoine Garant et Joseph Lessard ont assisté au mariage.
  • Enfants avec Judith Lessard : 
    1. Garand Émilie (1833-1833), née le 7 janvier 1833, baptisée la même journée à Louiseville, Québec. Le registre du baptême nous confirme qu’elle est bien la fille de Louis Garand, cultivateur et de Judith Lessard de Louiseville. Le parrain fut Joseph Garand et la marraine Emilie Lessard. L’abbé Desrochers présida la cérémonie du baptême. La petite Émilie décéda en février 1833, le service eut lieu le 20 février 1833. Le registre de la sépulture nous confirme qu’elle était âgée d’un mois, qu’elle était bien la fille de Louis Garand, cultivateur et de Judith Lessard de Louiseville. Henri Dionne et Norbert Plante assistèrent aux funérailles. L’abbé Desrochers célébra la cérémonie.
    2. Garand Joseph (1834-), né le 25 janvier 1834, baptisé le 26 janvier à Louiseville, Québec. Le registre du baptême nous confirme qu’il est bien le fils de Louis Garand, journalier et de Judith Lessard. Le parrain fut Joseph Branchaud et la marraine Judith Pellerin. L’abbé Lebourdais présida la cérémonie du baptême.
    3. Garand Louis (1836-1920), époux de Aurélie Lessard
    4. Garand Maxime (1838-1838), né le 14 mars 1838, baptisé le 15 mars à Louiseville, Québec. Le registre du baptême nous confirme que Maxime et Fabien furent baptisés ensembles le 15 mars, qu’ils sont les fils de Louis Garant et de Judith Lessard. Le parrain de Maxime fut Joseph Blais et la marraine Tharsille Branchaud, le parrain de Fabien fut Joseph Grimard et la marraine Emilie Depard. Le baptême fut célébré par l’abbé Bois. Maxime Garand décéda en mars 1838, le service eut lieu le 31 mars à Louiseville. Le registre de la sépulture nous confirme qu’il était âgé de 16 jours, qu’il était bien le fils de Louis Garant et de Marguerite Lessard de Louiseville. 
    5. Garand Fabien (1838-1903), frère jumeau de Maxime Garand (1838-1838)
    6. Garand Adéline (1840-1909)
    7. Garand Caroline (vers 1842-1911), nos recherches nous ont amenés au registre du décès de Caroline Garand, décédée le 15 mars 1911, le service religieux eut lieu le 17 mars à St-Élie-de-Caxton. Le registre du décès nous informe qu’elle est décédée à l’âge de 69 ans, qu’elle était l’épouse  de Dolphis Cadorette, autrefois de St-Élie. Edouard et Jean-Baptiste Garand étaient présents aux funérailles, ce qui nous porte à croire qu’elle était leur soeur. Onésime Gélinas et Israël Diamond assistèrent aussi aux funérailles. Le service religieux fut présidé par l’abbé Baribault, curé de la paroisse.
    8. Garand Judith, que nous avons retracé sur le registre de Ste-Ursule, Maskinongé. Le registre du mariage, daté du 21 avril 1868 nous confirme qu’elle épousa un homme dont le nom est illisible (nous croyons qu’il s’agit de Edouard Arseneau) sur le registre et qui résidait à Saint-Didace, qu’elle était bien la fille de Louis Garand, cultivateur et de Judith Lessard. Louis Garand était présent lors de la cérémonie présidée par l’abbé Mayrand. Judith Garand, épouse de Edouard Arsenault furent parrain et marraine de Charles-Edouard Garand, né le 28 mars 1880 et fils de Maxime Garand (1847-1937)
    9. Garand Maxime (1847-1937), nous avons trouvé lors de nos recherches le registre du baptême de Alphonse Garand (1871-), né le 14 août 1871, baptisé le même jour à Ste-Ursule, Maskinongé. Le registre du baptême nous confirme qu’il est le fils de Maxime Garant, cultivateur et de Mathilde Lessard de St-Élie. Le parrain fut Louis Garant, cultivateur de Ste-Ursule et la marraine Sophie Lessard son épouse. Le baptême fut célébré par l’abbé Mayrand. Ce Alphonse Garand serait fort probablement le neveu de Louis Garand (1836-1920) ce qui nous incite à penser que Louis-Isidore Garand (1808-1870) et Judith Lessard eurent un autre fils qu’ils appelèrent Maxime après le décès de Maxime Garand (1838-1838).
    10. Garand Edouard (1850-1915), il épousa Elizabeth Garceau le 24 mai 1870 à St-Baranabé-Nord
    11. Garand Jean-Baptiste (1853-1927)
    12. Garand Anne, elle épouse Pierre Lemay dit Poudrier le 5 juin 1877 à St-Élie-de-Caxton. Le registre du mariage nous confirme que Pierre Lemay dit Poudrier est le veuf majeur de Marie Lachance dite Pépin de St-Élie, que Anne Garand est la fille mineure de feu Louis Garand, cultivateur de son vivant et de Judith Lessard. Jean-Baptiste Garand, frère de l’épouse et Louis Lachance, beau-père de l’époux assistent au mariage. L’abbé Perville célébra la cérémonie.



Sources : André Garant (1946-) 

Compléments de recherche : Louis-Marie Garant (1949-)

u© Louis-Marie Garant 2015-2020