Garand Édouard (1901-1965)

  • Année et lieu de naissance: né le 27 juillet 1901 à Saint-Pierre-Apôtre, Montréal
  • Année et lieu du décès: décède le 15 avril 1965 à Montréal, il est inhumé sous le nom de Edward Garand au cimetière de la Côte-des-Neiges, Montréal (M-02998)
  • Nom du père: Joseph Garand (1866-1950)
  • Nom de la mère: Césanne Juneau (il se peut que ce soit ésarine Juneau selon la signature sur son registre de mariage), voir Joseph Garand (1866-1950)
  • Éducation: Edouard étudie à l’école Saint-Jacques et au collège Sainte-Marie, à Montréal
  • Profession: En mars 1922, il fonde sa maison d’édition, les Éditions Édouard Garand. La maison publie un premier livre en 1923 : L’Iris bleu, de Jules-Ernest Larivière, inaugurant la collection « Le roman canadien » (source, Wikipedia.org). Une biographie très complète a été réalisée dans le volume « Histoire de l’édition littéraire au Québec » par Jacques Michon, nous ne pouvons reproduire cette biographie à cause des droits d’auteur mais si vous cherchez bien sur le net, vous en trouverez les pages concernant Édouard Garand (1901-1965)
  • Épouse: Il épouse Florence Hogan (1908-1972)  le 24 septembre 1932 à Saint-Viateur, Outremont. Florence Hogan est la fille de Thomas Hogan et de Bernadette Limoge. Florence est née le 12 janvier 1908 et décédée le 13 juin 1972 à Montréal. Nous ne connaissons pas le lieu de l’inhumation, elle n’a pas été inhumée avec Edouard Garand
  • Enfants avec Épouse: nous ne savons pas s’il a eu des enfants. Si vous avez de l’information sur ce sujet, veuillez nous contacter

BIOGRAPHIE DE ÉDOUARD GARAND (1901-1065)

En 1923, Édouard Garand fonde Les Éditions Édouard Garand, vouées presqu’exclusivement à la littérature populaire canadienne. De 1923 à 1948, il publie 185 romans, des recueils de théâtre et des récits. Il concurrence ainsi le roman américain bon marché.

 Déterminé, le jeune entrepreneur se consacre à la diffusion de ses ouvrages : abonnement, vente en kiosques, librairies, vente au gouvernement, livres-récompenses distribués par les inspecteurs d’écoles. Aussi, il n’hésite pas à faire vibrer la corde nationaliste de ses lecteurs. En 1925, Garand publie  un fascicule détachable de chaque roman canadien. Vers 1926, les tirages grimpent vite de  3 000 à 10 000 exemplaires.  

En 1923, les Éditions Garand logent au 185, rue Sanguinet à Montréal. En 1924, déménagement au 152A de la rue Ste-Élisabeth. Édouard Garand est éditeur, imprimeur et distributeur.

Les vedettes de la maison Garand : Jean Féron (1881-1955) de son vrai nom Marc-Octave Lebel, né au Maine, il s’établit en Saskatchewan. Féron demeure un des premiers auteurs francophones de l’ouest canadien, Ubald Paquin (1894-1962), romancier et journaliste nationaliste et Emma-Adèle (1870-1935), épouse de A. B. Bourgeois. « Elle figure parmi les premières écrivaines de l’Ontario français et demeure une des pionnières de la littérature pour la jeunesse au Canada français.»

http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/details/52327/2873739

La crise économique de la décennie 1930 et le manque d’auteurs ralentissent les activités de l’entreprise de Garand. Ainsi, le 9 juillet 1931, Édouard Garand incorpore Les Films des Éditions Édouard Garand. Une matinée au cinéma coûte 25 sous, taxes comprises. De plus, il étend son marché en Ontario francophone.  «Peu de temps après sa fondation, un dénommé Joseph Alexandre DeSève (1896-1968) se joint à la maison.» En 1961, De Sève fonde Télé-Métropole, l’actuel  TVA. D’ailleurs De Sève s’empare du secteur distribution de Garand et le renomme Franco-Canada Films.

Édouard Garand diversifie son offre avec une revue Romans détectives, soit des traductions de grands titres. Le marché de l’Amérique du sud l’attire. Édouard Garand structure son entreprise avec des comités de lecture.

http://www.archiv.umontreal.ca/P0000/P0064DS.html

Publicité que Edouard Garand avait durant ses années actives :



Biographie de Édouard Garand (1905-1965) sur Wikipedia

Article sur Édouard Garand sur Laurentiana

Article concernant les éditions Édouard Garand et le cinéma


Sources : André Garant (1946-)

http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/pages/evenements/364.html

https://recherche.flsh.usherbrooke.ca/GRELQ/site/categorie/catalogues-editeurs/catalogueGarand

https://recherche.flsh.usherbrooke.ca/GRELQ/site/categorie/autres/mlqIndividusMetiers/view/2149

https://fr.wikisource.org/wiki/Livre:Huot_-_Le_massacre_de_Lachine,_1923.djvu


© Louis-Marie Garant 2015-2019