Garant Joseph (1856-1939)

  • Année et lieu de naissance: né le 4 décembre 1856 à Saint-Fabien, Rimouski
  • Année et lieu du décès: 20 janvier 1939 à l’Hôtel-Dieu de Lévis à l’âge de 86 ans
  • Nom du père: Dominique Garant (1825-1904)
  • Nom de la mère: Esther Lamarre (1824-1909) née le 20 novembre 1824 à Trois-Pistoles et décède le 20 mars 1909 à Trois-Pistoles
  • Éducation:
  • Profession: Marchand de bois 
  • Épouse: Sophie Boivin (1855-1912), fille de Michel Boivin et Julie Dupéré. Joseph et Sophie se marient le 19 février 1878 à Saint-Romuald, Lévis. Sophie Boivin est née le 14 mai 1855 à Notre-Dame, Québec et décède le 30 janvier 1912 à Saint-Romuald, Lévis à l’âge de 57 ans.
  • Enfants avec Sophie Boivin:
    1. Garant Sylfrid (1878-1926), né le 25 septembre 1878 à Saint-Romuald et décédé à Montréal le 9 décembre 1926. Il accède à la prêtrise en 1902
    2. Garant Marie-Antoinette (1880-1936) dite Maria, née le 7 octobre 1880 à Saint-Romuald et décède le 22 novembre 1936 à l’Hôtel-Dieu de Québec. De 1915 à 1936, elle est propriétaire d’une résidence, au 2071, sur l’actuel Chemin du fleuve, à Saint-Romuald. Elle demeure célibataire
    3. Garant Philomène (1884-1885), née le 10 janvier 1884 à Saint-Romuald et décédée le 20 octobre 1885 dans la même paroisse
    4. Garant Bernadette (1885-1896), née le 4 novembre 1885 à Saint-Romuald et décédée le 18 juin 1896 dans la même paroisse
    5. Garant Arthur (1889-), né le 22 novembre 1889 à Saint-Romuald
  • Joseph Garant (1856-1939) signa le 19 août 1898 le registre paroissial de Lévis, paroisse de Notre-Dame-de-la-Victoire lors du décès de Adriane Boivin, fille de Michel-Joseph Boivin, marchand épicier. Adriane Boivin était âgée de 7 ans 3 mois

À l’ombre du vieux pont de Québec, l’histoire de Saint-Romuald sent le vent du large et flaire l’odeur du bois. Au pays des lumber lords Caldwell, Hamilton, Benson, Atkinson, des réputés sculpteurs Villeneuve, Vallière, il y avait place pour de hardis marchands de bois. Joseph Garant est un de ceux qui ont su tirer profit du commerce forestier. Garant demeure entre les rivières Chaudière et Etchemin. Entre 1800 et 1829, on construit, dans ces anses, treize navires destinés au marché britannique. Aussi, en 1848-1849, dans New Liverpool, à Saint-Romuald d’Etchemin, William John Chapman Benson livre deux navires de plus de 700 tonneaux chacun.

 Époux de Sophie Boivin, Joseph Garant est le fils de Dominique Garant et de Esther Lamarre. Jos est le frère, entre autres,  de :

Charles Garant, marié à Saint-Romuald, le 6 août 1877 à Célina Gagnon, fille de Jean-Baptiste Gagnon et de Marie Isabelle. Pierre Garant, marié le 8 juin 1874 à Marie-Desneiges Poulet, fille de Jean-Baptiste Poulet et de Louise Vallée. Françoise Garant, mariée le 7 janvier 1878 à Moïse Topping, fils de Richard Topping et d’Angélique Boutin.

***

Joseph est aussi un mécène. La cloche du nouveau collège de Saint-Romuald, inauguré en 1900, n’est-elle pas un don de Joseph Garant. D’autre part, en 1902, Jos. Garant donne les trois statues trônant à la façade de l’église de Saint-Romuald. Elles sont l’œuvre du célèbre sculpteur Louis Jobin. Cette même année 1902, le fils de Jos Garant, Sylfrid  accède à la prêtrise. Le 19 février 1878, Joseph Garant épouse Sophie Boivin, fille de Michel Boivin et Julie Dupéré. Le couple Garant-Boivin aura cinq enfants : Sylfrid (1878-1926), Marie-Antoinette (1880-1936), Philomèene (1884-1885), Marie-Bernadette (1885-1896) et Arthur (1889-). Joseph Garant aura aussi fait don de la cloche du collège. De plus, la 10e station du chemin de la croix de l’église de Saint-Romuald (Jésus dépouillé de ses vêtements) est un don de Joseph Garant.

Dotée de sept chambres, la maison de trois étages (40x58 pieds) de Joseph Garant est construite en 1906, sur un terrain de 65x110 pi (19,81x33,53 m) acheté de la veuve Wade. Elle est sise face à l’Anse Hamilton, à Saint-Romuald. Jadis, le pionnier Eustache Lambert (vers 1618-1673) y pêche l’anguille. Les plus âgés nommaient cette zone le Parc à  l’anguille, voisin de Chaudiere Mills (le Juvénat). Aussi, en 2016, la rue St-François, côté nord de la rue St-Eustache, est rebaptisée Rue Joseph-Garant. .une plaque commémorative a été installée sur cette résidence de Joseph Garant par Rues Principales Saint-Romuald et la Société d'histoire de Saint-Romuald.

 

En 1907, lors de la première tragédie du pont de Québec, le prêtre célébrant la messe à l’église de Saint-Romuald  est un enfant de la paroisse, Sylfrid Garant, fils de Joseph, né le 25 septembre 1878 à Saint-Romuald,. Études au Séminaire de Québec, admis chez les Rédemptoristes à Saint-Trond en Belgique, il prononce ses vœux en 1898. Il est ordonné prêtre à Beauplateau en Belgique, le 3 octobre 1902.

 

Professeur et missionnaire à Sainte-Anne de Beaupré, recteur à Hochelaga, directeur du Juvénat à Sainte-Anne de Beaupré, recteur à Sherbrooke et à partir de 1921, ministre et missionnaire à Saint-Alphonse d’Youville à Montréal, où il décède le 9 décembre 1926. Sylfrid est inhumé à Montréal. On le considère comme le fondateur de la maison rédemptoriste de retraites à Sherbrooke. Le 2 août 1991, la Ville de Sherbrooke officialise une Rue Garant en l’honneur de ce curé de Notre-Dame du Perpétuel Secours de 1918 à 1921.

 

Aménagé en 1900, le lot familial de Joseph Garant et de Sophie Boivin est sis au quartier 40 du cimetière de Saint-Romuald. L’imposant monument croupit dans l’abandon. En 1991, le lot 00167 a été rétrocédé à la Fabrique de Saint-Romuald. À proximité de ce lot, un monument-épitaphe rappelle la mémoire des 76 morts lors de la tragédie du pont de Québec le 29 août 1907. Une de ces victimes se nommait Philéas dit Phil Garant, époux de Mérilda Dionne (décédée le 18 janvier 1947 à Fall River, Mass.). Philéas et Mérilda sont les parents de Blanche, Marie-W.E.-Merild (John Flood), M.Liliane (Léo-Armand Caisse), M.Catherine et Philéas jr (4 octobre 1906 - 11 juillet 1968, époux de Cora Doucet et de Dolorosa Roy). Phil Garant est né à Lévis en juillet 1876. Il est le fils de Narcisse Garant à Marc et de Vitaline Couture.


 


Le 30 juillet 2006, la Corporation Rues principales Saint-Romuald souligne le 100e anniversaire de la construction de la maison de style victorien de Marie-Claude Jouvet et Raymond Bergeron, sise au 1954 Chemin du Fleuve. Cette résidence était celle de Joseph Garant. En juin 2008, elle devient la propriété de Mme Marie-Josée Bisson. En août 2017, elle appartient au Dr. Benoît Tousignant




http://www.chaudiere.com/wm/wm.php?action=init&inv=pa  

 

Source : André Garant (1946-)


© Louis-Marie Garant 2015-2020