Pierre Garand  (1644-1700) *  55 ans

  • Note: André Garant (1946-) a composé un document complémentaire à l’information ci-bas, vous pouvez y accéder en cliquant sur le lien suivant: Garand Pierre (1644-1700) par André Garant (1946-)
  • Année et lieu de naissance: 15 janvier 1644 à Sainte-Croix-des-Pelletiers, Rouen, Seine-Maritime, France. La Société québécoise des sociétés de généalogie mentionne le lieu d’origine de Pierre Garand à Mont-aux-Malades (St-Jacques), aujourd’hui Mont-St-Aignan (Seine Maritime) 76451. Une autre source mentionne sa naissance à Mont-St-Aignan, Seine-Maritime, Haute Normandie, France.
  • Année et lieu du décès: décédé le 7 janvier 1700 à Saint-Laurent, Île d’Orléans, il fut inhumé dans le cimetière de la paroisse le 8 janvier. Le registre nous confirme qu’il a reçu les sacrements avant son décès, qu’il fut enterré par le prêtre Récolet faisant les fonctions curiales de la paroisse. Sur le registre, il n’est nul mention du nom de son épouse ou des gens présents lors de l’inhumation
  • Sépulture: 8 janvier 1700 à Saint-Laurent I.O. Le registre de la sépulture se lit comme suit: «  Ce septième janvier mil sept cent, est mort Pierre Garand, habitant de cette paroisse, après avoir reçu tous les sacrements et a été enterré le lendemain dans le cimetière: il avait environ soixante ans alors qu’ils fut enterré par moi, sousigné prètre Récolet, faisant les fonctions curéales de cette paroisse. »  Les funérailles fûrent présidées par un prêtre Récolet dont le nom est difficile à lire sur le registre de sépulture mais ressemble à « F. Pierre, Récolet
  • Nom du père: Charles Garand (1617-1710)
  • Nom de la mère: Anne Maillet (Maillot) (1614-1654)
  • Éducation: 
  • Profession: À son arrivée au canada, domestique, puis il devient fermier
  • Première épouse: Renée Chamfrin (Chamfrain) (1644-1684)
  • Date et lieu du mariage avec Renée Chamfrin: 27 octobre 1669 à Ste-Famille, Île-d’Orléans. Le registre de 1669 est très difficile à lire, nous ne pouvons le commenter avec certitude mais nous avons trouvé sur Ancestry une interprétation comme suit : « Le vingt sept ième d’octobre 1669, pierre Garand fils de Charles Garand et d’Anne maillet de Ste Croix des pelletiers éveché de Rouen et Renée Chamfrain fille de défunt Vincent Chamfrain et de Marguerite le Breton de St Médard de paris ont esté maries en presence de Jean Royer et Germain le Page témoins » 
  • Enfants avec Renée Chamfrin (1644-1684)
    1. Garand Marie-Thérèse (1672-1715), née le 14 juillet 1672 à Sainte-Famille I.O. et décédée le 13 mai 1715 à Saint-Michel-de-Bellechasse. Elle se marie avec Pierre Nault dit Labrie le 6 octobre 1692 à Saint-Laurent I.O. 
    2. Garand Joseph (1673-1681 ), né le 24 octobre 1673, baptisé en novembre à Sainte-Famille I.O. Sur le registre de son baptême, l’année 1673 est écrit « mil six cents septante et trois », nous avons tiré cette épélation de la première page du registre de 1673. Le registre de son baptême nous confirme qu’il est bien le fils de Pierre Garan et de René Chanfrin. Le parrain fut Joseph Nadeau et la marraine G___. L’abbé B. Dupplein célébra le baptême. Nous n’avons pas encore trouvé le registre de son décès
    3. Garand Marthe (1675-1724), née le 31 août 1675, baptisée en septembre à Sainte-Famille I.O. Le registre du baptême nous confirme qu’elle est bien la fille de Pierre Garand et de Renée Garand Chamfrin. Marthe Garand (1675-1724) décède à Trois-Rivières le 7 juillet 1724. Elle épouse Charles Branchaud  le 22 février 1694 à Saint-Laurent I.O.  puis Charles Dumas le 18 juillet 1712 à Beaumont
    4. Garand Renée (1677-1698), née le 8 novembre 1677, baptisée le 18 novembre à Sainte-Famille I.O. Le registre du baptême nous confirme qu’elle est bien la fille de Pierre Garand et de Renée Chamfrain. Renée Garand (1677-1698) décède le 26 septembre 1698 à l’Hôtel-Dieu de Québec. Nous n’avons pas encore trouvé le registre de son décès
    5. Garand Pierre (1679-1743), né le 26 novembre 1679 à Saint-Laurent I.O. et décédé le 6 septembre 1743 à Beaumont. Il épouse Marie-Louise-Jeanne Molleur dite L’Allemand le 9 septembre 1709. Ils eurent 13 enfants, Marie-Louise (1711-1727), Marie-Jeanne (1713-1713), Marie-Jeanne (1714-), Pierre (1716-1746), Marie-Suzanne (1718-1754), Marie-Josepthe (1720-1802), Michel (1722-1793), Marie-Françoise (1724-1788), Marguerite (1726-1811), Joseph (1728-1804), Marie-Angélique-Louise (1730-1818), Jean-Marie (1732-1794) et Marie-Louise (1735-1810). Pour plus de renseignements sur lui, veuillez cliquer sur le lien au début de ce paragraphe
    6. Garand Anne (1681-1691), née le 30 mai 1681 à Saint-Laurent I.O. et baptisée le 13 juin 1681 à Saint-Laurent I.O. Le registre du baptême nous confirme qu’elle est bien la fille de Pierre Garand et de René Chamfrain, sa femme et Anne naquit le 30 du mois précédent et fut ondoyée par Néo Morel, prêtre du séminaire à Québec. Le parrain fut Clément Ruelle et la marraine Anne LeClerc, épouse de Jacques Bouffard. Anne est inhumée le 20 juillet 1691 à Saint-Laurent I.O. Le registre de la sépulture ne mentionne pas la date du décès mais nous confirme qu’elle fut enterrée dans le cimetière de St-Paul (L’abbé Cyrille Labrecque mentionne dans les registres de 1679 à 1700 que jusqu’à 1698, la paroisse de St-Laurent portait le nom de St-Paul) et qu’elle est bien la fille de Pierre Garand agée de 9 ans
    7. Garand Marie Madeleine (jumelle) (1684-1713), née le 6 mars 1684, baptisée le 8 mars à St-Laurent I.O. Le registre du baptême nous confirme qu’elle fut ondoyée dans la nécessité par le prêtre, qu’elle est bien la fille de Pierre Garand et de défunte Renée Chamfrain. Le parrain fut Guillaume Chartier et la marraine Marie-Madelaine Cadieu. G. Chartier signa le registre du baptême. Le baptême fut célébré par l’abbé Francheville. Dans le registre de Saint-Laurent, son baptême est cité juste après la citation pour les funérailles de sa mère Renée Chamfrain. Marie-Madeleine Garand (1684-1713) décède le 13 novembre 1713 à Château-Richer. Elle épousa Jacques-Baptiste Cauchon. Aucun enfants de ce mariage
    8. Garand Marie Catherine (jumelle)  (1684-1760), née le 6 mars 1684, baptisée le 8 mars à Saint-Laurent I.O. Le registre du baptême nous confirme qu’elle fut ondoyée dans la nécessité par l’abbé Francheville, qu’elle est bien la fille de Pierre Garand et de défunte Renée Chamfrain. Le parrain fut Pierre Salois et la marraine Catherine Rousseau de St-Laurent I.O. Marie-Catherine décède le 11 novembre 1760 à Champlain. Elle épousa Simon Arrivee, Yves Bechet et Jean Martin. Marie-Catherine et Jean Martin eurent un enfant s’appelant Jean-Baptiste Martin né le 4 mars 1708 à Saint-François I.O.  et décédé le 24 février 1779 à Berthierville
  • Deuxième épouse: Catherine Labrecque (1669-1703)
  • Date du mariage avec Catherine Labrecque: 21 novembre 1684 à St-Laurent IO Québec. Sur le registre du mariage, le prêtre a écrit le nom de Catherine Labrecque « Catherine La Brèque. Catherine était âgée de 15 ans au moment de ce mariage. Pierre Labrecque (père de l’épouse) et Jeanne Chotar (mère de l’épouse) étaient présents au mariage. Sur le registre du mariage, le prètre mentionne que Pierre Garand (1644-1700) est alors âgé de 39 ans et veuf de Renée Chamfrain. Il mentionne aussi que Catherine LaBrèque est âgée de 15 ans, qu’elle est la fille de Pierre LaBrèque et de Jeanne Chotar. Sont présents au mariage, Pierre LaBrèque, père de l’épouse, Charles Pouliot, Claude Salois et Charles DeLaage. C’est le curé Francheville qui signa le registre
  • Enfants de Pierre Garant (1644-1700) et  Catherine Labrecque (1669-1703) 
    1. Garand Angélique (1686-1718), née le 12 mai 1686, baptisée le 13 mai à Saint-Laurent I.O. Le registre du baptême nous confirme que le nom complet au baptême était Marguerite Angélique Garand, qu’elle est bien la fille de Pierre Garand et de Catherine La Brecque (tel qu’écrit au registre. Le parrain fut  Jean Baptiste Nadeau et la marraine Angelique L’Emelin (tel qu’écrit au registre), femme de Nicolas Godbout. Marguerite-Angélique Garand (1644-1700) décède le 17 mai 1718 à Baie-St-Paul. Elle maria Jacques Lavoie le 15 février 1706 à Baie-St-Paul. Ils eurent 5 enfants, Jacques (1707-1758), François (1709-1785), Marie-Josephe (1711-1797), Jean (1713-) et Angélique (1716-1791)
    2. Garand Jeanne (1688-1747), née le 8 juin 1688 à Saint-Laurent I.O. Elle est baptisée le 9 juin. Selon le registre du baptême, le parrain est  Jacques Manceau et la marraine Jeanne Chotar, femme de Pierre LaBrèque et grand-mère de l’enfant. Le baptême fut célébré par l’abbé Francheville. Jeanne décède le 29 septembre 1747 à Contrecoeur. Elle épousa Nicolas Menanteau le 6 août 1708 à Montmagny. On ne rapporte aucun enfant de cette union
    3. Garand Agnès-Marguerite (1690-1758), née le 1 er avril 1690, baptisée le 2 avril à Saint-Laurent I.O. Le registre du baptême nous confirme qu’elle est bien la fille de Pierre Garand et de Agnès-Catherine La Brèque de St-Laurent. Le parrain fut François Noël et la marraine Agnès Olivier. L’abbé Tremblay célébra le baptême.  Agnès-Marguerite décède le 7 mai 1758 à Saint-Laurent I.O. Elle épousa Michel Noël le 22 février 1713 à Saint-Pierre I.O. Ils eurent 8 enfants, Marie-Agnès (1714-1714), Pierre (1715-1749), Marie-Louise (1717-), Marie-Thérèse (1719-1773), Marie-Agnès-Marguerite (1721-1760), Marie Madeleine (1723-1748), Ignace (1725-1768) et Jean-Baptiste (1728-1758)
    4. Garand Jean (1691-1691), baptisé le 24 janvier 1691, à St-Laurent I.O. Le registre du baptême ne mentionne pas le jour de la naissance mais confirme qu’il est bien le fils de Pierre Garand et de Catherine-Agnès (tel qu’écrit au registre) Labrecque. Le parrain fut Jean Chabot et la marraine Éléonore Enant.
    5. Garand Jean (1692-1757), né le 24 janvier 1692, baptisé le 25 janvier à Saint-Laurent I.O. et décédé le 12 janvier 1757 à Saint-Michel-de-Ballechasse. Il épousa Marie-Angélique Tourneroche (1684-1742) le 28 juin 1716 à Saint-Michel, Bellechasse. Pour plus de détails sur sa famille, cliquez sur son nom au début du présent paragraphe. C’est de lui que descend André Garant (1946)
    6. Garand Pierre (1694-1760) *, né le 22 février 1694 à Saint-Laurent I.O. et décédé le 23 novembre 1760 à Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud. Il épousa Marie Madeleine Masson (1695-1774) C’est de leur union que descend Télesphore Garant (1863-1941), fondateur de Garant GP (www.garant.com) Pour plus de détails sur sa famille, cliquez sur son nom au début du présent paragraphe
    7. Garand François (1696-1761), né le 4 mars 1696 à Saint-Pierre I.O. et décédé au Cap-de-la-Madeleine le 23 mars 1761. Il épousa Marguerite Chefdevergne Larose. Ils eurent 10 enfants de cette union, François (1724-1803), Joseph (1726-1802), Marie-Claire (1728-1807), Augustin (1731-1731), Marie-Thérèse (1731-1731) jumelle de Augustin, Louis (1732-1803), Marie Josephe (1734-1805), Jean-Baptiste (1736-), Marie-Anne (1739-1816) et Marie Félicité (1742-1742)
    8. Garand Charles (1698-1703), baptisé le 14 avril 1698 à Saint-Laurent I.O. Le registre du baptême ne mentionne pas la date de la naissance mais nous confirme qu’il est bien le fils de Pierre Garand et de Catherine Labrèque. Le parrain fut Charles Manseau et la marraine Nicorie Siralier. Le père Récolet Maxime célébra le baptême. Charles Garand (1698-1703) décédé le 9 mai 1703 à Beaumont


Pierre Garand (1644-1700) fut le parrain de Pierre Vignet, baptisé le 2 avril 1680 à St-Laurent, I. O. L’enfant était le fils de Paul Vignet et de Françoise Bourgeois, son épouse. La marraine fut Nicole Le Grand, épouse de François Noël

Pierre Garand (1644-1700) était présent aux funérailles de Noël Fortier, inhumé le 30 mars 1683 à St-Laurent I.O. Noël Fortier était âgé de 90 ans environ lors de son décès

Pierre Garand (1644-1700) était présent aux funérailles de Pierre Merle, inhumé en janvier 1687 à St-Laurent I.O. L’enfant était âgé de 6 semaines au moment du décès, il était le fils de René Merle et de Anne Joinette Salois (pas certain de l’orthographe).

Pierre Garand (1644-1700) était présent aux funérailles de René Gauthier le 30 décembre 1687 à Saint-Laurent I.O.

Pierre Garand (1644-1700) était présent aux funérailles de Pierre Salois, inhumé le 6 avril 1687 à St-Laurent I.O. L’enfant était âgé de 15 ans au moment du décès, il était le fils de Claude Salois et de Marie Anne Mabille (pas certain de l’orthographe

Pierre Garand (1644-1700) était présent aux funérailles de René Gautier dit La Rose, inhumé le 30 décembre 1687 à St-Laurent I.O. Le défunt était âgé de 60 ans, décédé le 28 décembre 1687. 



Pierre Garand (1644-1700) est aussi connu sous le nom de Pierre Garan, Pierre Garart et Pierre Garand.

Extrait tiré de Généalogie Québec:

Pierre Garand (1644-1700) naît le 15 janvier 1644, il est baptisé à Saint-Jacques-du-Mont-aux-Malades, Mont-Saint-Aignan, Seine-Maritime, Normandie, France. Il est confirmé le 11 novembre 1665 à Québec, Capitale Nationale, Québec, Canada. Il est engagé de Pierre Niel (époux de Jacquette Lefranc) en 1666 à Québec. Marie Niel, Jean Niel, Pierre Niel, Louis Guilbault dit Grandbois, Pierre Garand (1644-1700), Jacquette Lefranc et Pierre Niel résident à Québec en 1666.  Ils habitent une maison de 20 pieds sur 32, à la Basse-Ville de Québec. Pierre Garand réside à Québec en 1667. Renée Chamfrin (1644-1684) et Pierre Garand (1644-1700) signent un contrat de mariage le 7 octobre 1669 devant Romain Becquet. Il épouse Renée Chamfrin fille de Marguerite LeBreton et Vincent Chanfrain le 27 octobre 1669 à Sainte-Famille, Île d’Orléans, Québec, la mariée amenait une dot de deux cent cinquante livres dont cinquante provenait du roi. Anne Garand, Renée Garand, Marie-Thérèse Garand, Pierre Garand, Marthe Garand, Renée Chamfrin et Pierre Garand résident sur l’Île d’Orléans en octobre 1681. Pierre Garand possède un fusil, deux bêtes à cornes et sept arpents de terre en valeur en octobre 1681. Catherine Labrecque et Pierre Garant signent un contrat de mariage le 12 novembre 1684 par devant Gilles Rageot de Saint-Luc. Il épouse Catherine Labrecque fille de Jeanne Chotard et Pierre Labrecque le 21 novembre 1684 à Saint-Laurent, Île d’Orléans. Il décède le 7 janvier 1700 à Saint-Laurent. Il est inhumé le 8 janvier 1700 à Saint-Laurent.

Extrait des notes de André Garant (1946):


Extrait du dossier de généalogie de Louis-Marie Garant (1949):


Sources : Les familles Garant de la Côte du Sud, Société de conservation du patrimoine de Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud

Généalogie Québec

Voici une partie de la carte de Villeneuve de 1689, nous y retrouvons les lots, 53, 54 et 55 ou se trouvaient les batiments

 de Pierre Garant « 1 » 


Pierre Garant « 1 » est né à Ste-Croix-des-Pelletiers dans l’évêché de Rouen en France , voici une carte moderne de cette région

provenant de Google Maps:



Extrait du volume « LES PREMIERS COLONS DE LA RIVE SUD DU SAINT-LAURENT DE BERTHIER (EN BAS) À SAINT-NICOLAS (1636-1738) par Léon Roy de la Société d’Histoire régionale de Lévis (1984) : 

____________________________________________________

DÉBUT DE LA CITATION

Pierre Garand (1645-ant. 1700), surnommé le grand Pierre Garand, épousa (en première noce) en 1669, à la Sainte-Famille, I.O. , Renée Chanfrain (1654-1684), contrat 7 octobre 1669 (gfe Becquet) et (en deuxième noce) à Saint-Laurent, I.O., en 1684 Catherine Labrecque, née en 1666, fille de Pierre Labrecque, contrat 12 novembre 1884 (gfe Gilles Rageot). Or, le grand Pierre Garand était établi dans le pseudo-fief des Ursulines, à Saint-Laurent, I.O., où il aurait dû posséder une terre de 3 arpents de front. Mais comme les bornes de larrière-fief de Mesnu, à l’ouest, avaient été mal déterminées, dans deux ou trois actes distincts de concession, dont certains faits en France, il s’en était suivi qu’on avait concédé dans ce fief et en allant vers l’est, plus de terres que l’étendue pouvait en contenir. Pierre Garant était un de ceux qui eurent à souffrir de cet état de chose et c’est probablement pourquoi il partit définitivement à Beaumont peu avant 1692, où il dut décéder entre 1696 et 1700. (cf Léon Roy. Les terres de l’île d’Orléans (1978), pp. 323-325). Catherine Labrecque convola en  second mariage en 1700 avec Clément Dubois (terre No. 11 du 1 er rang de Beaumont). 

Notre terre No. 4, vraisemblablement celle de feu Pierre Garant (I) apparaît au nom de son fils Pierre Garant (II 1679-1743) sur la carte de Catalogne (1706-09) et dans l’aveu et dénombrement de 1723. Celui-ci avait épousé en 1709 Marie-Louise Jeanne Moleur (1695-1759), fille de Michel Molleur dit l’Allemand (Propriétaire de notre terre No. 29 au premier rang de Beaumont), contrat de mariage, 5 septembre 1709 (gfe Barbel). L’acte de concession (tardive) de la terre de Pierre Garant est en date du 27 décembre 1707 au greffe La-Rivière. 

Un autre fils aussi prénommé Pierre (1685-1760), issu du second mariage de Pierre Garant (I) avec Catherine Labrecque, s’établit au troisième rang de Berthier, sur la terre No. 11c. Il épousa à Saint-Thomas en 1714, Marie-Madeleine Masson, fille de Michel (II), et décéda à Saint-François, I.O.

FIN DE LA CITATION

__________________________________________________




André Garant (1946-) historien, a fait des recherches sur Pierre Garand (1644-1700) que vous pouvez consulter en cliquant sur le lien suivant:

Garand Pierre (1644-1700) selon André Garant (1946)

Recherche André Garant (1946-) et Louis-Marie Garant (1949-)


© Louis-Marie Garant 2015-2022