Garand Angélique (1686-1718), épouse de Jacques Lavoie

  • Année et lieu de naissance: née le 12 mai 1686, baptisée le 13 mai à Saint-Laurent I.O. Le registre du baptême nous confirme que le nom complet au baptême était Marguerite Angélique Garand, qu’elle est bien la fille de Pierre Garand et de Catherine La Brecque (tel qu’écrit au registre. Le parrain fut  Jean Baptiste Nadeau et la marraine Angelique L’Emelin (tel qu’écrit au registre), femme de Nicolas Godbout. 
  • Année et lieu du décès: Marguerite-Angélique Garand (1644-1700) décède le 17 mai 1718 à Baie-St-Paul. Le service religieux a eu lieu le même jour. Le registre nous confirme qu’elle est bien la femme de Jacque Lavoy, habitant de Baie St-Paul, co. Charlevoix, qu’elle a été confessée avant son décès et qu’elle a reçu le sacrement de l’extrème onction. La cérémonie religieuse fut célébrée par l’abbé André Jorian, prêtre missionnaire
  • Nom du père: Pierre Garand (1744-1700)
  • Nom de la mère: Catherine Labrecque (1669–1703)
  • Éducation:
  • Profession: Jacques Lavoie était habitant en 1706
  • Époux : Jacques Lavoie. Angélique Garand épousa Jacques Lavoie le 15 février 1706 à Baie-St-Paul, co. Charlevoix. Le registre nous confirme que Jacque Lavoy (tel qu’écrit au registre), est  habitant de Baie-St-Paul, que Angelique Garand de la paroisse de St-Laurent, Ile d’Orléans est âgée d’environ 20 ans. Jacques Fortin et René Lavoy signèrent le registre du mariage 
  • Enfants avec Jacques Lavoie :
    1. Lavoie Jacques (1707-1758), baptisé le 20 mai 1707 à Baie-St-Paul, co. Charlevoix. Le registre nous confirme qu’il est bien le fils de Jacques Lavoie et d’Angelique Garan (tel qu’écrit au registre), sa femme. Le parrain fut René Lavoy (tel qu’écrit au registre) et la marraine Louise Bouchard. Le baptême fut célébré par l’abbé Jacque Le Blond (tel que signé) (prêtre missionnaire)
    2. Lavoie François (1709-1785), baptisé le 8 janvier 1709 à Baie-St-Paul, co. Charlevoix. Le registre nous confirme qu’il est bien le fils de Jacques Lavoy (tel qu’écrit au registre) et d’Angelique Garand sa femme. Que l’enfant est né le 5 décembre. Le parrain fut François Rouffet et la marraine Catherine Binville. Le baptême fut célébré par l’abbé Jacque Le Blond (tel que signé) (prêtre missionnaire)
    3. Lavoie Marie Josephe (1711-1797), baptisée le 22 juin 1711 à Baie-St-Paul, co. Charlevoix. Le registre nous confirme qu’elle est bien la fille de Jacque Lavoy (tel qu’écrit au registre) et d’Angelique Garant (tel qu’écrit au registre). Que l’enfant est née le même jour. Le parrain fut François Lambert et la marraine Elisabet Lavoy. Le baptême fut célébré par l’abbé Jacque Le Blond prêtre missionnaire
    4. Lavoie Jean (1713-), baptisé le 28 septembre 1713 à Baie-St-Paul, co. Charlevoix. Le registre nous confirme qu’il est bien le fils de Jacque Lavoy (tel qu’écrit au registre) et d’Angelique Garand, que l’enfant est né le même jour que son baptême. Le parrain fut Jean For??? et la marraine ??? Gagner. Le baptême fut célébré par l’abbé Jacque Le Blond, prêtre missionnaire
    5. Lavoie Angélique (1716-1791), baptisée le 23 juillet 1716 à Baie St-Paul, co. Charlevoix. Le registre nous confirme qu’elle est née le 10 juillet 1716 et qu’elle est bien la fille de Jacque Lavoy (tel qu’écrit au registre) et d’Angelique Garant (tel qu’écrit au registre). L’enfant fut ondoyée au baptême. Le parrain fut Jacque Fortin et la marraine Marie Lavoy. Le baptême fut célébré par l’abbé André Dorian, prêtre missionnaire



L’abbé Jacque Le Blond, prêtre missionnaire de Baie-St-Paul, co. Charlevoix fut inhumé le 31 juillet 1715 à Baie-St-Paul par l’abbé Charle de Glandelet (pas certain de l’orthographe), doyen de la Cathédrale de Québec. L’abbé Le Blond était allé à Tadousac pour onctionner plusieurs malades etbaptisé 20 petits enfants sauvages, en revenant, il a été attaqué du même mal que les paroissiens et décéda des suites de sa maladie.







Recherche : Louis-Marie Garant (1949-)

© Louis-Marie Garant 2015-2023