Garant Léon (1850-)

  • Sur le registre de baptême de Léon Garant, le nom de famille est écrit avec un « t » à la fin, soit Garant
  • Année et lieu de naissance: né le 26 juin 1850, baptisé le même jour à St-Lazare, Bellechasse. Le registre du baptême nous confirme qu’il est bien le fils de André Garant et de Marie Roy de St-Gervais. Le parrain fut Léon Ruelle et la marraine Caroline Roy. Le baptême fut célébré par l’abbé Roy
  • Année et lieu du décès:
  • Nom du père: André Garand (1817-1895)
  • Nom de la mère: Marie Roy (1824-1915)
  • Éducation:
  • Profession: Cultivateur en 1879 rentier en 1911
  • Première épouse : Henriette Chabot (vers 1855-1885).  Léon Garant épouse Henriette Chabot (-1885) le 15 août 1871 à Saint-Magloire, Bellechasse. Henriette est la fille de Nazaire Chabot et de Zoé Guilmet demeurant aussi à Saint-Magloire. Henriette (-1885) était mineure au moment du mariage. André Garant, père de l’époux ainsi que Nazaire Chabot, père de l’épouse assistent au mariage. Selon les notes de André Garant (1946-), Léon eut plusieurs conjointes, Henriette Chabot (-1885) est décédée en 1885 suite à un accouchement, elle fut inhumée le 26 décembre 1885 à St-Magloire, Bellechasse. Le registre nous confirme qu’elle était âgée de 30 ans au moment du décès, qu’elle est bien l’épouse de Léon Garant, cultivateur. Magloire Chabot et Léon Garant assistèrent à la cérémonie présidée par l’abbé J. B. G. Boulet, curé de la paroisse
  • Enfants de Léon Garant avec Henriette Chabot :
    1. Garant Exilia (1873-1897) , née le 20 mai 1873, baptisée le même jour à St-Magloire, Bellechasse. Le registre nous confirme que le nom complet au baptême était Marie Henriette Zélia Garant, qu’elle est bien la fille de Léon Garant, cultivateur et de Henriette Chabot de St-Magloire. Le parrain fut Nazaire Chabot et la marraine Zoé __?__. Le baptême fut célébré par l’abbé Brochu, curé de la paroisse. Elle épousa Clovis Labrecque le premier juin 1896 à Saint-Magloire, Bellechasse. 
    2. Garant Joseph (1877-1958), né le 30 avril 1877 baptisé le premier mai à St-Magloire, Bellechasse. Le registre nous confirme que le nom complet au baptême était Joseph Léon Garant, qu’il est bien le fils de Léon Garant, cultivateur et de Henriette Chabot de St-Magloire. Le parrain fut Elzéar Garant et la marraine Arthémise Faucher. Le baptême fut célébré par l’abbé Brochu, curé de la paroisse. Arthémise Faucher signa le registre
    3. Garant Marie Williemine (1879-1879), née le 14 mars 1879, baptisée le 15 mars à St-Magloire, Bellechasse. Le registre nous confirme que le nom complet au baptême était Marie Williemine Garant, qu’elle est bien la fille de Léon Garant, cultivateur et de Henriette Chabot de St-Magloire. Le parrain fut Joseph Chabot et la marraine Zoé Lamontagne. Le baptême fut célébré par l’abbé Brochu, curé de la paroisse. L’enfant décède le 22 mars 1879, le service religieux a lieu le 23 mars à St-Magloire, Bellechasse. Le registre nous confirme qu’elle était âgée de 8 jours au moment du décès, qu’elle est bien la fille de Léon Garant, cultivateur et de Henriette Chabot de St-Magloire. Xavier Gosselin et Jean Nadeau assistèrent à la cérémonie présidée par l’abbé Brochu, curé de la paroisse
    4. Garant Onésime (1880-1959), né le 28 janvier 1880, baptisé le même jour à St-Magloire, Bellechasse. Le registre nous confirme que le nom complet au baptême était Joseph Onésime Garant, qu’il est bien le fils de Léon Garant, cultivateur et de Henriette Chabot de St-Magloire. Le parrain fut Jean Racine et la marraine Malvina Goulet. Le baptême fut célébré par l’abbé Brochu, curé de la paroisse. Onésime Garant fut le parrain de Joseph Absalon Garant, baptisé le 9 avril 1906 à St-Fabien-de-Panet. L’enfant était le fils de son frère Joseph et de Alphonsine Lapierre
    5. Garand Delphis (1881-1966), décédé le 31 mars 1966 à Sherbrooke. pour plus d’information sur Delphis, cliquez sur son nom au début de ce paragraphe
    6. Garant Marie Amerillis (1883-1884), née en 1883, décédée le 26 juin 1884, le service religieux a eu lieu le 28 juin à St-Magloire. Le registre nous confirme qu’elle était âgée de 10 mois au moment du décès, qu’elle est bien la fille de Léon Garant, cultivateur  et de Henriette Chabot. Pierre B__?__ et George Laverdière assistèrent à la cérémonie présidée par l’abbé J. B. G. Boulet, curé de la paroisse
    7. Garant Léontine (1883-), née le 13 août 1883, baptisée le 14 août à St-Magloire, Bellechasse. Le registre nous confirme qu’elle est bien la fille de Léon Garant, cultivateur et de Henriette Chabot de St-Magloire. Le parrain fut Onézime Chabot et la marraine Octavie Breton, aussi de St-Magloire. Le baptême fut célébré par l’abbé J. B. G. Boulet, curé de la paroisse
    8. Garant Anonyme (1885-1885), enfant mort né, inhumé le 22 décembre 1885 à St-Magloire, Bellechasse. Le registre nous confirme qu’il est bien le fils de Léon Garant, cultivateur et de Henriette Chabot de St-Magloire. Etienne Bernier et Omer Lapointe assistèrent à la cérémonie présidée par l’abbé J. B. G. Boulet, curé de la paroisse. C’est suite à cet accouchement que Henriette Chabot décéda, elle fut inhumée le 26 décembre 1885 à St-Magloire, Bellechasse
    9. Garant Napoléon (1877-1948) , épousa Anna Brisson le 19 juillet 1910 à St-Fabien-de-Panet, Montmagny. Le registre nous confirme que Napoléon Garant est le fils majeur de Léon Garant et de feu Henriette Chabot de St-Fabien, que Anna Brisson est la fille majeure de Alphonse Brisson et de Delia Bilodeau, aussi de St-Fabien. Léon Garant, père de l’époux et Alphonse Brisson, père de l’épouse assistèrent à la cérémonie présidée par labbé Cloutier. Alphonse Brisson, Napoléon Garant, Anna Brisson, Magloire Brisson, Alphonsine Lapierre et Louis Brisson signèrent le registre
  • Deuxième épouse : Adélaïde Aubin dit Migneault (vers 1851 -1909) Léon Garant (1850-) épouse Adélaïde Aubin dit Migneault le 12 j uillet 1892 à St-Magloire, Bellechasse. Le registre nous confirme que Léon Garant, cultivateur de St-Magloire est veuf de feu Henriette Chabot, que Adélaïde Aubin Dit Mignault, aussi de St-Magloire est fille majeure de feu Pierre Migneault et de Monique Audet, aussi de St-Magloire. Alphonse Garant, Celarie Aubin, Marie Goulet, Catherine Ménard et Marie Larochelle signèrent le registre du mariage qui fut célébré par l’abbé Boulet. Adélaïde Mignault décède le 15 septembre 1909, le service religieux a lieu le 17 septembre 1909  St-Magloire, Bellechasse. Le registre nous confirme qu’elle est bien l’épouse de Léon Garant et qu’elle était âgée de 58 ans au moment du décès. Léon Garant, Joseph Côté et Joseph Pigeon assistèrent à la cérémonie présidée par l’abbé Armand Proulx, curé de la paroisse


  • Enfants avec Adélaïde Aubin dit Migneault (vers 1851-1909) : 



  • Troisième épouse : Célina Tanguay (vers 1855-1938). Léon Garant épouse Célina Tanguay le 6 novembre 1911 à St-Magloire, Bellechasse. Le registre nous confirme que Léon Garant, rentier de St-Magloire est veuf de feu Adélaïde Migneault, que Célina Tanguay, aussi de St-Mgloire est veuve de feu France Labbé. Nazaire Chabot et Léon Labbé assistèrent à la cérémonie présidée par l’abbé Armand Proulx. Célina Tanguay, Léon Garant, Alphonsine Lapierre, Anna Brisson et Adèle Montmigny signèrent le registre. Célina Tanguay décède le 17 décembre 1938 à l’âge de 83 ans, la cérémonie religieuse a eu lieu le 19 décembre à St-Magloire, Bellechasse. Le registre nous confirme qu’elle était âgée de 83 ans au moment du décès, qu’elle est bien l’épouse de Léon Garant et qu’elle est décédée subitement. Léon Labbé, Alfred Labbé, Alfred Ménard et Narcisse Brochu assistèrent à la cérémonie présidée par l’abbé Sylvio Chenard, vicaire de la paroisse. Polidor Labbé, Alfred Labbé et Alfred Ménard signèrent le registre
  • Enfants avec Célina Tanguay (vers 1855-1938) : 







Léon Garant (1850-) et son épouse Henriette Chabot furent parrain et marraine de Joseph Léon Garant, baptisé le 24 décembre 1876 à St-Magloire, Bellechasse. L’enfant était le fils de André Garant et Marie Côté

Léon Garant (1850-) était présent lors de l’inhumation de Jean Monning (pas certain de l’orthographe) le 18 mai 1898 à St-Magloire, Bellechasse. Jean Monning était l’époux de feu Vitaline Labrecque et était âgé de 76 ans

Léon Garant (1850-) et sa deuxième épouse Adélaïde Aubin dit Mignault furent parrain et marraine de Marie Alphonsine Garant, baptisée le 25 mai 1898 à St-Magloire, Bellechasse. L’enfant était la fille de Joseph Garant (fils de Léon) et de Alphonsine Lapierre

Léon Garant (1850-) et sa deuxième épouse Adélaïde Aubin dit Mignault furent parrain et marraine de Marie Rosanna Guay, baptisée le 31 janvier 1902 à St-Magloire, Bellechasse. L’enfant était la fille de Armand Guay, cultivateur et de Lumina Tanguay de St-Magloire

Léon Garant (1850-) était présent lors de l’inhumation de Louis Cadoret, cultivateur, inhumé le 30 mai 1903 à St-Magloire, Bellechasse

Léon Garant (1850-) était présent et signa le registre lors du mariage de son fils Onésime Garant avec Adèle Montminy le 24 avril 1911 à St-Fabien-de-Panet

Léon Garant (1850-) et sa troisième épouse Célina Tanguay furent parrain et marraine de Joseph Laurenzo Armand Georges Labbé, baptisé le 12 septembre 1917 à St-Magloire, Bellechasse. L’enfant était le fils de Apppolidore Labbée, cultivateur et de Marie Louise Goulet de St-Magloire










Sources: André Garant (1946-), Ancestry.ca, BMS2000, Généalogie Québec, Geneanet, PRDH-IGD et Louis-Marie Garant (1949-)

© Louis-Marie Garant 2015-2022