Garand John-Cantius (1888-1974) 

Photo de la couverture du livre de Blake Stevens sur John Garand publié en 1983

  • Année et lieu de naissance: né le premier janvier 1888, baptisé le 2 janvier à St-Rémi de Napierville. Le registre du baptême nous confirme que le nom à la naissance était jean-Cantius Garand, qu’il était bien le fils de Jean-Baptiste Garand, cultivateur et de Edwidge Oligny de St-Rémi. Le parrain fut ___ Pinsonneault et la marraine Nathalie Garand, tante de l’enfant
  • Année et lieu du décès: Il est décédé le 16 février 1974 à Springfield, Massachusetts. Il est inhumé dans le cimetière « Hillcrest Park Cemetery » à Hampden, Massachusetts, section D, Grave 457
  • Nom du père: Jean-Baptiste Garand (1856-1930)
  • Nom de la mère: Edwidge Oligny (1862-1896)
  • Éducation: selon l’article portant sur sa vie trouvé sur Wikipédia, John Cantius Garand a fréquenté l’école jusqu’à l’âge de 11 ans
  • Profession: employé dans une usine de textile vers 1899, devient ensuite machiniste 
  • Épouse: Nellie Bruce Shepard (1900-1986) née le 3 août 1900 et décédée le 25 février 1986 à Springfield, Hampden, Mass. USA. Nellie est la fille de Samuel B. Shepard et de Hattie Richard. Selon le Springfield Republican du 5 octobre 1930, page 6, John-Cantius Garand (1888-1974) et Nellie Bruce Shepard se marièrent à Albany, N.Y. le 6 septembre 1930, le Révérend Herman Hopkins célébra la cérémonie du mariage. Nellie était la veuve de Edwin Bruce. Le couple s’installa au 25, Wilton Street, Springfield Mass. Nellie aurait eu deux filles de son premier mariage avec Edwin Bruce dont Mrs. Albert E. Brown.
  • Enfants avec Nellie Bruce Shepard (1900-1986):
    1. Garand Janice Kay (1932-), épouse d’une personne dont le nom de famille est Prémont
    2. Garand Richard Normand


Sur l’avis de décès de John Garand paru dans le New-York Times du 17 février 1974, nous pouvons y lire «  Springfield Mass, le 16 février. John Garand, inventeur du fusil d’artillerie semi-automatique M-1 est décédé aujourd’hui à l’unité coronarienne de l’Hopital Wasson Memorial Hospital. Il était âgé de 88 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Nellise; son fils Richard N. Garand de Ludlow, Mass.; une fille, Janis Premont de Springfield; une belle fille, Mme. Albert E. Brown de Farmington Hills, Michigan, neuf petits enfants et 8 arrière petits enfants. La sépulture sera déposée au cimetière Hillcrest Park à Sprinfield. Monsieur Garand dessina son fameux fusil semi-automatique du temps qu’il travaillait comme travailleur civile au Springfield Armory après la première guerre mondiale ayant un salaire de $3,500 par année. Ce fusil fut adopté comme un standard dans la catégorie des fusils d’épaule par l’armé en janvier 1936 et plus tard par le Navy et le Marine Corps. Le dernier des six millions de fusils Garand fut fabriqué en 1957, lorsqu’il fue remplacé par le M-14. Monsieur Garand faisait partie de l’équipe ayant développé ce nouveau fusil. M. Garand dit qu’il eut des offres privées pour acheter les droits sur le M-1 mais a cédé ses droits au gouvernement américain pour une compensation promise mais jamais reçue.  En 1971, M. Garand mentionna qu’il devrait recevoir plus qu’un chèque de pension pour ses années au poste de chef de l’ingéniérie au Springfield Armory. Il se retira en 1953. » Suivez le présent lien pour lire la suite.


John Cantius Garand (1888-1974) n’est pas allé à l’école bien longtemps mais avait un talent extraordinaire pour inventer des objets complexes qui demandaient beaucoup de précision. Selon  Blake Stevens dans son livre « US Riffle M14, from John Garand to the M21 », John Garand possédait 54 brevets portant sur les fusils et leur fabrication. Blake Stevens le qualifie de « Self made man » et de génie.



Liens utiles pour en savoir plus sur John Cantius Garand (1988-1974):

Wikipedia

Britanica

Le Québec et les guerres mondiales

YouTube, Forgotten Weapons presents John C. Garand

YouTube, Commence Firing, featuring John Garand

YouTube, M1 Garand Prototypes

The History of the M1 Garand

The New York Times, John C. Garand, 86, the Inventor dies

Geni, John C. Garand

Scott A. Duff Publications

Fandom, Gun Wiki, John Cantius Garand

NNDB, tracking the entire world, John C. Garand

Day Overlord, John Cantius Garand

Acurate Shooter

VOXNR, Jean-Cantius Garand, le père du M1 Garand





Sources: André Garant (1946-), Ancestry.ca, BMS2000, Généalogie Québec, Geneanet, PRDH-IGD

Compléments de recherche:  Louis-Marie Garant (1949-)

© Louis-Marie Garant 2015-2020