Garand Jean-Baptiste (1772-1830)

  • Année et lieu de naissance: né le 25 septembre 1772 à Saint-Charles, Bellechasse. Le registre du baptême est très difficile à lire, nous pouvons y lire avec certitude le texte suivant : «  Le vingt cinq septembre mil sept cent soixante douze par nous___ curé a été baptisé jean né ___ de jean garand et de marie ___ parrain jean godbou marraine ___ noel » Nous pensons qu’il s’agit bien du registre du baptême de Jean-Baptiste Garand (1772-1830) mais nous n’en avons pas la certitude
  • Année et lieu du décès: 28 octobre 1830, inhumé le 30 octobre à Saint-Gervais, Bellechasse. Le registre de la sépulture nous confirme que Jean Garant était l’époux de Reine Agneau de Saint-Gervais, qu’il était âgé de 55 ans au moment de son décès. Etienne Bolduc et Honoré ___ assistèrent au service religieux. Ce registre nous fait douter car s’il avait 55 ans en 1830, il serait né vers 1775 et non en 1772. Si vous avez de l’information pouvant nous aider, vous pouvez nous contacter afin d’améliorer l’information contenue sur le présent site
  • Nom du père: Jean-Baptiste Garand (1743-1793)
  • Nom de la mère: Marie-Louise-Thérèse Lefebvre dit Boulanger (1706-1747)
  • Éducation:
  • Profession:
  • Première épouse: Angélique Audet (vers 1773-1800). Jean-Baptiste Garand (1772-1830) épouse Angélique Audet le 23 juillet 1792 à Saint-Gervais, Bellechasse. Nous avons consulté le registre du mariage entre Jean-Baptiste Garand et Angélique Audet daté du 23 juillet 1792 mais n’avons pas la certitude du nom du père et de la mère du marié, le registre est difficile à lire. Nous y lisons que «  Jean Baptiste est le fils de ___ Garand et de Marie ___ de cette paroisse d’une part et Angélique, fille de Pierre Audet et Angeline Fournier, aussi de cette paroisse. » Jean Garand, père de l'époux était présent lors du mariage ainsi que Pierre Audet, père de l’épouse. Nous pensons qu’Angelique Audette est décédée en 1800 à St-Gervais, nous avons trouvé un registre de l’inhumation d’une Angelique Audette, daté du 12 juillet 1800 nous confirmant qu’elle était âgée d’environ 27 ans au moment du décès. Toutefois, le registre est difficile à lire et nous n’y voyons pas le nom de Jean Garand dans le texte, toutefois, y apparaît le nom de Pierre Garand qui était présent lors de la cérémonie religieuse
  • Enfants avec Angélique Audet :
    1. Garand Marguerite (1793-), née le 19 novembre 1793, baptisée le même jour à Saint-Gervais, Bellechasse. Le registre nous confirme qu’elle est bien la fille de Jean-Baptiste Garand et d’Angelique Audet. Le parrain fut Pierre Audet et la marraine Marie Dumais
    2. Garand Jean (1795-), né le 13 mars 1795, baptisé le même jour à Saint-Gervais, Bellechasse. Le registre est quelque peu difficile à lire mais nous confirme que l’enfant est le fils de Jean Garand et d’Angélique Audet. Le parrain fut Adrien ___ et la marraine Angelique Fournier
    3. Garand Pierre (1796-), né le 13 octobre 1796, baptisé le 14 octobre à Saint-Gervais, Bellechasse. Le registre nous confirme qu’il est bien le fils de Jean Garand, cultivateur à Saint-Gervais et de Angelique Audet. Le parrain fut ___ Audet et la marraine Geneviève ___
    4. Garand Françoise (1800-), née le 29 juin 1800, baptisée le même jour à St-Gervais, Bellechasse. Le registre nous confirme qu’elle est bien la fille de Jean Garand, cultivateur de St-Gervais et de Angélique Audette. Le parrain fut Pierre Garand et la marraine Françoise Chartier. Le baptême fut célébré par l’abbé Almiotte, curé de St-Gervais
  • Deuxième épouse : Reine Daigneault dit Laprise (1784-1847). Jean-Baptiste Garand (1772-1830) épouse Marie-Reine Daigneault dit Laprise le 9 avril 1804 à Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud. Le registre du mariage nous confirme que Jean Garand est majeur, cultivateur et veuf d’Angélique Odet de la paroisse de Saint-Gervais, que Marie Reine Daviau est la fille majeure de défunt Jean-François Daviau, cultivateur et de Marie Agathe Boulé de Saint-François. Pierre et Marc Garand, frères du marié, Jean Odet, beau frère du marié, Jean-Baptiste Daviau, frère de la mariée, Marie-Agathe Boulé, mère de la mariée, Pierre Daviau, oncle de la mariée et Joseph Fraser, ami de la mariée assistèrent au mariage célébré par l’abbé Pierre-Laurent Bédard, curé de Saint-François de 1752 à 1810
  • Enfants avec Reine Daigneault dit Laprise :
    1. Garand Marie (1806-), née le 12 mai 1806, baptisée le même jour à Saint-Gervais, Bellechasse. Le registre un peu difficile à lire nous confirme qu’elle est bien la fille de Jean Garand, cultivateur et de Reine Dagneau de Saint-Gervais. Le parrain fut Jacques Garand et la marraine Marie Anne Roy. Le baptême fut célébré par l’abbé Alinote
    2. Garand Antoine (1808-1883), né le 27 décembre 1808, baptisé le même jour à St-Gervais, Bellechasse. Le registre nous confirme que le nom complet au baptême était Antoine Garand, qu’il est bien le fils de Jean Baptiste Garand, cultivateur et de Marie Reine Dagneau de St-Gervais. Le parrain fut Antoine Godbou et la marraine Marie___ Carboneau. Le baptême fut célébré psr l’abbé Pâquet
    3. Garand Protais (1819-1819), né le 19 juin 1819, baptisé le même jour à Saint-Gervais, Bellechasse. Le registre nous confirme qu’il est bien le fils de Jean Garand et de Reine Dagneau. Le parrain fut Laurent Ruelle et la marraine Françoise Dagneau. Laurent Ruelle signa le registre du baptême célébré par l’abbé Pâquet. L’enfant décède en juillet de la même année, la cérémonie religieuse a lieu à Saint-Gervais le 27 juillet 1819. Le registre nous confirme que l’enfant était âgé d’un mois et 5 jours au moment du décès, qu’il est bien le fils de Jean Garand, cultivateur et de Reine Dagneau. Etienne Arthur et Magloire Rouleau assistèrent au service religieux célébré par l’abbé Pâquet
    4. Garand François (1820-1820), né le 12 juin 1820, baptisé le même jour à Saint-Gervais, Bellechasse. Le registre nous confirme qu’il est bien le fils de Jean Garand et de Reine Dagneau. Le parrain fut François Roy et la marraine Agathe Boulet. Le baptême fut célébré par labbé Paquet, curé de la paroisse. L’enfant décède le 20 juillet de la même année, le service religieux a lieu à Saint-Gervais le 21 juillet. Le registre nous confirme qu’il est bien le fils de Jean Garand et de Reine Dagneau
    5. Garand Marguerite (1821-1822), née le 15 novembre 1821, baptisée le même jour à Saint-Gervais, Bellechasse. Le registre nous confirme qu’elle est bien la fille de Jean Garand, cultivateur et de Reine Dagneau. Le parrain fut Marcel Aubé et la marraine Marguerite Aubé. Marcel Aubé a signé le registre du baptême célébré par l’abbé Pâquet, curé de la paroisse. La petite Marguerite Garand décède le 28 janvier 1822, le service religieux a lieu le 30 janvier 1822 à Saint-Gervais, Bellechasse. Le registre nous confirme qu’elle était âgée de deux mois au moment du décès, qu’elle est bien la fille de Jean Garand et de Reine Dagneau. Charles Fortier et Etienne Math__ ont assisté à la cérémonie présidée par l’abbé Pâquet, curé de la paroisse
    6. Garand Geneviève (1823-1824), née en février 1823, baptisée à St-Gervais, Bellechasse. Le registre est très difficile à lire mais nous confirme quand même qu’elle est bien la fille de Jean Garand et de Reine Dagneau. L’enfant décède le 15 mars 1824, le service religieux a lieu à St-Gervais, Bellechasse le 17 mars 1824. Le registre nous confirme qu’elle est bien la fille de Jean Garand, cultivateur de St-Gervais et de Reine Dagneau. Joseph Dagneau Dutil assista à la cérémonie célébré par l’abbé Rivard



Recherche : Louis-Marie Garant (1949-)

© Louis-Marie Garant 2015-2020